Pour un temps sois peu, monologue d'une femme trans

Etonnant festival Mythos à Rennes où le public se pressait au théâtre de la Parcheminerie ou de la Paillette pour écouter des artistes présenter leurs futures créations, parfois de façon assez sobre. La metteuse en scène Lena Paugam monte un version « en salle » de Pour un temps sois peu, une pièce de Laurène Marx créée en 2021 pour l’extérieur au Lynceus festival de Binic. C’est le monologue d’une femme trans, son rapport au corps, à la chirurgie, à l’agressivité des autres… Un texte vibrant qui sera en création au Théâtre l’Aire libre, près de Rennes à l’automne. Très repérée dans le réseau du théâtre public, Lena Paugam mène plusieurs spectacles de front dont une mise en concert d’Ode maritime de Fernando Pessoa, à Guingamp à la rentrée.

Pas un manifeste

Malgré la dureté du sujet, la pièce Pour un Temps sois peu dont Lena Paugam a lu des extraits à Rennes, n’est pas une longue plainte. Elle a ses moments cocasses. Ce n’est pas non plus un manifeste revendicatif trans. D’ailleurs Lena Paugam raconte que Laurène Marx avait écrit la pièce (suite à une commande d’auteurs par Lynceus et grâce à une sélection pour l’aide à la création d’Artcena) en pensant que Lena Paugam jouerait le rôle. Absorbée par d’autres projets, celle-ci a préféré le confier à Hélène Rencurel. Or ni l’une ni l’autre ne sont trans. Elle raconte que ce point a fait l’objet d’une réflexion dans l’équipe, mais que les retours du public après les représentations In Situ à Binic en 2021 ont confirmé leur choix. La pièce gagne un caractère universel.

Lena Paugam Pour un temps sois peu
Pour un temps sois peu en version In situ. Photo Kevin Lebrun
Léna Paugam
Léna Paugam film Sylvain Bouttet
Léna Paugam dans le film réalisé par Sylvain Bouttet et diffusé par Kub (cliquer sur l'image pour accéder à kubweb.media

En savoir plus sur Lena Paugam

Lena Paugam a suivi des études de philosophie et a fait partie de la promotion 2012 du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris. Elle a soutenu, en 2017 une thèse de doctorat en recherche-création dans le domaine du théâtre. Pendant cette décennie 2010, elle travaille sur un un cycle de huit pièces intitulé « La Crise du désir, espaces d’incertitudes, états de suspension ». Elle explore le rapport entre désir et sidération chez Claudel, Duras et Norén,et crée un diptyque réunissant deux variations autour des Trois Sœurs de Tchekhov. Comédienne, au théâtre, elle a travaillé avec Grégoire Strecker, Linda Duskova, Xavier Maurel et Claire Chastel. Au cinéma, elle a notamment interprété l’un des rôles principaux dans L’Ombre des Femmes, de Philippe Garrel. En 2012, elle a fondé la Compagnie Lyncéus à Binic (22) et a travaillé, dès 2013, à la création du Lyncéus festival, dédié aux écritures contemporaines in situ. En 2015, la Cie Lyncéus s’est transformée en collectif d’artistes, comprenant Sébastien Depommier, Antonin Fadinard, François Hébert, Lena Paugam et Fanny Sintès. Entre 2015 et 2018, elle était artiste associée à La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc.

Pour porter des projets qui sont indépendants de Lyncéus, la Compagnie Alexandre apparaît en 2017 à Saint-Brieuc (22). Cette compagnie produit trois créations de monologues : Hedda, de Sigrid Carré Lecoindre (2018), Echo, de Xavier Maurel (2019), et De la disparition des larmes, sur un texte de Milène Tournier (2021). Lena Paugam a également mis en scène le spectacle Andromaque (Je crains de me connaître en l’état où je suis) en 2021. Ses projets actuels : Ode Maritime, de Fernando Pessoa, spectacle musical réalisé avec les musiciens Yann Barreaud et Martin Wangermée et Pour un temps sois peu, monologue de Laurène Marx interprété par la comédienne Hélène Rencurel. Source : lenapaugam.com

Voir également le reportage réalisé en 2017 par Sylvain Bouttet et diffusé par Kub Kultur Bretagne

Dans le même style, vous aimerez aussi

Jean Le Peltier

Lors du festival Mythos, du 2 au 12 avril, le comédien et metteur en scène Jean Le Peltier a présenté le projet de son futur spectacle.

Lieux mouvants

Denez Prigent et Yvon Le Men ont donné le 27 mars le début de saison de Lieux Mouvants en Centre-Bretagne qui culminera avec le festival du 9 juillet au 28 août.

Dérézo, Alice de l'autre côté

A Brest, du 2 au 4 mars. La compagnie Dérézo ne ménage pas Alice, dans son adaptation d'Alice, de l'autre côté du miroir, de Lewis Caroll.