En tournée en Bretagne en janvier et février

Concerts en janvier et février à Plérin, Rennes, Guer, Saint-Brieuc, Nantes, Dinan. La copieuse programmation du festival itinérant Les Zef et Mer qui s’adresse aux programmateurs professionnels et au public est dominée par la musique traditionnelle et volontiers acoustique. D’autant plus fort retentira Ebel Elektrik lors de cette série de concerts. Ebel Electrik est un trio de blues-rock fondé en 2016, constitué aujourd’hui de Florian Ebel (guitare électrique voix), Basile Tuauden (basse) et Axel Roudaut (batterie). On y reconnaît des fans de Led Zeppelin, Rory Gallagher et autres formations de blues rageur, généreux en solos de guitares. Florian Ebel chante en breton, langue qui sonne bien et qui donne une curieuse intemporalité à une musique associée à la décennie 1970. Il dépoussière aussi le genre par ses envolées à la guitare. Ce Lorientais a appris le breton chez Skoll an Emsav et associe ainsi ses deux passions. Un album est sorti début 2019 et un nouveau clip début 2021, pour le titre War an hent (Sur le chemin). Prochain concerts : avec les Zef et Mer en janvier le 15 à Plérin, le 16 à Rennes, le 22 à Guer. En février le 03 à Saint-Brieuc (Bonjour Minuit), le 06 à Nantes, le 19 à Dinan (au Labo).

Le trio Ebel Elektrik

Dans le même style, vous aimerez aussi

Arion Rufus

L'album d'Arion Rufus, nouveau groupe rock Finistérien où l'on retrouve Erwan Bargain est rageur, franc et incisif. C'est aussi un joli parcours dans l'histoire du rock rebelle.

Disque de Delgado Jones Tales of Wanderland

Delgado Jones, alias Jacques Creignou et ex Poor Boy sort Tales of Wanderland, un disque produit par le label brestois L'Eglise de la petite folie.

Le groupe rennais pratique l'éthio-jazz depuis une quinzaine d'années. Il ressort un album et revient à la scène avec la chanteuse Selamnesh Zemene.