Un roman de Guingamp à Douarnenez

Jean-Michel Le Boulanger était à Guingamp le 28 novembre, au salon Lire à Guingamp, pour présenter son premier roman Des printemps en Bretagne (sorti fin 2019). L’ancien vice-président à la culture du conseil régional, géographe et historien est lui-même originaire de Guingamp et s’est installé à Douarnenez, comme le personnage de son roman. Celui-ci débute dans le traumatisme de l918, une famille paysanne de Guingamp décimée par la guerre, un fils survivant qui fait des études, devient prof à Douarnenez, s’immerge dans la contestation sociale de 1925… Le Boulanger arrive à faire partager la complexité d’un héros qui vit une transition personnelle. Son François Tanguy est bouleversé par le chœur des fidèles entonnant un cantique breton et, quelques jours plus tard, il chante à tue-tête l’internationale dans un bistrot de Douarnenez… On retrouve là une question chère à l’auteur, celle des identités multiples. Editions Goater 202 pages, 15 euros.

Jean-Michel Le Boulanger à Guingamp
Jean-Michel Le Boulanger au salon Lire à Guingamp le 28 novembre

Ce qu'il en disait, au salon Lire à Guingamp

« Ces années 20 sont des années de décentrement, de pas de côté, il y a tout un pan du monde rural qui va aller dans l’administration en ville. Des paysans qui deviennent urbains, ouvriers. Ce sont des changements de statuts, de corps, de manières d’être, des gens élevés en langue bretonne qui passent dans des villes où on parle français. Mon personnage vit tout cela et la question de la légitimité. Est-ce légitime d’avoir une bourse, de se retrouver dans une ville ouvrière quand on vient de la campagne, de travailler comme prof de français à l’école de pêche alors qu’on ne connaît rien à la pêche ? Des millions de personnes continuent à vivre cette question de légitimité. C’est une question intéressante étant les identités multiples avec lesquelles son vit. »

Dans le même style, vous aimerez aussi

Grégoire Kauffamnn

Grégoire Kauffmann, auteur de Hôtel de Bretagne (Flammarion), est l'un des invités des rencontres du Salon du livre de Bretagne, à Guérande, les 27 et 28 novembre.

Cabane à Notre-Dame-des-Landes

Journaliste pour France3 à Nantes Éléonore Duplay publie Notre-Dame-des-Landes, après la lutte (Seuil) qui raconte la suite de l'histoire de la zad Notre Dame des Landes, après l'abandon du projet d'aéroport.

L'écrivain et homme de théâtre Goulc'han Kervella publie La Fête des terminales (Editions des Montagnes noires). Il y décrit à nouveau une histoire d'amour frappée par le malheur, inspiré cette fois par le suicide d'un jeune Américain dont la liaison avec un homme venait d'être dévoilée sur Internet.