Dom Duff à Paimpol le 14 août, à Sainte-Hélène le 22 août, à Audierne le 24

La fête des vieux gréements, à Paimpol, donne l’occasion d’un éclairage sur Dom Duff qui produira son folk-rock en breton dans cette joyeuse ambiance de chants de marins avec son groupe, sur une grande scène. A la soixantaine sonnée et après sept albums, le guitariste chanteur de mollit pas. Il continue d’arpenter les scènes internationales, mais aussi les fêtes locales et concerts dans les cafés. Suivant les lieux, il alterne les sessions acoustiques en solo avec sa guitare et la version plus rock avec un combo guitare basse batterie. En avril il a tourné cette vidéo ci-dessus au Faouët, pour accompagner la sortie du single Dorn d’ar Vann (poing levé). Défenseur acharné de la Bretagne, grandi dans une famille paysanne du pays Pagan, Dom Duff a, dès l’adolescence, été passionné par la musique anglo-saxonne. Son terroir le conduit d’abord vers des groupes de fest-noz dans les années 80. Il fonde le groupe Diwall, puis creuse sa propre voie artistique au début des années 2000. C’est celle qui combine son amour pour le blues-rock-folk américain (power folk) et la langue bretonne qu’il chante avec un belle prononciation. Il compose et écrit lui-même des textes très travaillés et souvent engagés. Les collaborations extérieures l’ont amené à chanter avec Damian Clarke, Alan Stivell, Skilda, Pascal Lamour….

Son dernier album, album, 7vet kelc’h (7e Cercle), est sorti en 2019.

Dans le même style, vous aimerez aussi

Krismenn (Photo Charlaine Croguennec)

A Lannion, le 22 juillet, le chanteur, rappeur et beatboxer breton Krismenn sera en solo au festival Les Tardives.

Madelyn Ann

A Quimper le 23 juillet, Madelyn Ann se produira en première partie de Jane Birkin pour une des grandes soirées du Festival de Cornouaille.

Marche et (c)rêve, de Merzhin

Le groupe breton Merzhin revient avec un huitième album intitulé Marche et (c)rêve marqué par un son lourd et des textes sombres.