Une tapisserie en métal pour l'exposition Fantastiques créatures

A Quimperlé, toute l’année 2023. La tapisserie en fil d’acier de Corinne Cuénot Le Chant des abysses est la pièce impressionnante de l’exposition Fantastiques créatures qui occupe le Manoir de Kernault à Quimperlé, cette année. Cette grande dentelle d’acier suspendue en rideau à travers la pièce est inspirée par les diverses figures de sirènes : celles de l’Odyssée, celles des mythologies nordiques, les ondines ou princesses ou la Dahut dans la Ville d’Is… Elle a été réalisée en fil d’acier recuit, spécialement pour l’exposition. Corinne Cuénot, sculptrice née à Saint-Maur (Val-de-Marne) en 1963, a choisi la Bretagne et s’est installée à Tréguier il y a vingt ans. Alors qu’elle était peintre jusque là (ancienne élève des Beaux-Arts de Paris), en Bretagne elle s’est mise à construire des structures en fil métallique ou encore la cire d’abeille, la toile de jute, le lin. Parmi ses dernières réalisations, il y a les toiles d’araignées, constructions en grand format qui s’installent dans des bâtiments du patrimoine. En 2021, en résidence au cloitre de Tréguier, elle avait créé des structures verticales évoquant les âmes au-dessus des gisants de pierre.
L’exposition Fantastiques créatures, dans son ensemble, n’est pas centrée sur les arts, mais se présente comme un parcours d’interprétation des mythes des sirènes, dragons et licornes. Conçue pour tous les publics et particulièrement les enfants, elle permet de mesurer la place des monstres imaginaires dans l’histoire de l’humanité, à travers des pièces historiques (anciennes cartes, taxidermies de chimères…), les contes, la psychanalyse… Ces créatures de l’imagination sont représentés autour de nous et accompagnent l’éducation et notre quotidien. C’est ce que viennent confirmer des travaux réalisés par les enfants d’écoles, les témoignages d’habitants et « une cartographie du merveilleux en pays de Quimperlé », réalisée avec la participation des habitants. La
scénographie, à la fois fluide et diversifiée dans un parcours assez court, a été réalisée par l’Atelier Bartleby (Mathias et Emmanuel Debien), basé à Rezé (44) et Plérin (22). La visite permet aussi de faire le tour du beau Manoir de Kernault, rouvert en fin d’année dernière après restauration. Il est géré par l’établissement Chemins du patrimoine en Finistère, site à consulter pour les infos pratiques.

Corinne Cuénot

Dans le même style, vous aimerez aussi

Monsieur QQ

Monsieur QQ présente l'exposition Le Goût de l'écorce – Blaz ar rusk, dédiée à la forêt, à la galerie Pierre Tal-Coat jusqu'au 29 avril.

Nolwenn Brod

Nolwenn Brod a travaillé en résidence dans sa ville natale de Brest et présente ses portraits jusqu'au 30 avril 2023 aux Champs libres.

Kerguehennec

Kerguéhennec, domaine départemental du Morbihan, présente les œuvres de 17 diplômés 2022 de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne.