Soadan le 25 septembre aux insulaires

Soadan est un groupe breton qui sait allier les musiques d’Afrique et de l’Océan Indien pour installer une ambiance décontractée et festive avec une jolie qualité d’arrangements. Les compositions empruntent ici et là, dans un métissage créole de rythmes des pays chauds, mais on est loin d’une musique d’ambiance pour le club de la plage. Le groupe exprime une sincérité qui montre que les musiciens ont appris sur le terrain et ont travaillé leurs compositions, sans abandonner cette ambiance cool qui fait de leur musique un petit massage sonore. Gregory Audrain est au chant et la guitare basse, Armel Goupil au marimba et claviers et Jean Marie Lemasson au chant, batterie, percussions. Dans leur deuxième album Pieds nus, sorti en juin, les textes en français méritent une attention, comme sur le titre l’Encre sur les migrants qui perdent la vie en cherchant à traverser la mer Méditerranée. Une copieuse tournée a suivi l’album de Soadan sur les scènes de Bretagne et d’ailleurs. Le groupe se marie bien avec une programmation pop rock reggae chanson et il donne de la Bretagne une image d’île ouverte sur les autres îles du monde. L’été se termine justement pour Soadan en clôturant le festival Les Insulaires. Celui-ci se déroule à chaque édition dans une île différente. Pour cette 9è édition, le rendez-vous est à l’Île-aux-Moines avec Delgrès. The Wacky Jugs, Thierry Chazelle et Lili Cross, Startijenn, des spectacles de rue, un marché de producteurs, des rendez-vous de débats sur la vie et l’avenir des îles du Ponant.

Dans le même style, vous aimerez aussi

Simon Mary et Geoffroy Tamisier

Le 28 août, à Nantes, le contrebassiste Simon Mary, le trompettiste Geoffroy Tamisier et 6 artistes internationaux créent Naoned Memories Suite.

Le groupe rennais pratique l'éthio-jazz depuis une quinzaine d'années. Il ressort un album et revient à la scène avec la chanteuse Selamnesh Zemene.

Le trio Dia. T créé en novembre 2019 a fait forte impression le 24 octobre à la fête de la Bogue d'Or de Redon. Le chant populaire de Madagascar de Marina Razanasoa est ici doublement porté par la guitare folk de Gilles Le Bigot et la vielle électro-acoustique de Gurvan Liard.